Cauchemar, quand la fièvre s’invite!

Cette nuit réveil en larmes à 4h pour Daria, j’ai accouru pour ne pas qu’elle réveille sa sœur. Je l’ai recouché, bordé en me disant que je la trouvais chaude mais trop hs pour aller au delà dans ma réflexion. Elle voulait venir dormir avec nous, je lui ais expliqué que ce n’étais pas possible en plein milieu de la nuit. Elle a demandé son doudou préféré que j’ai cherché sans succès. Après 5 min de recherche vaine je me tourne pour lui expliquer que je ne le trouve pas et je vois ma petite dragonne endormie.

Ce matin le réveil a été dur autant pour elle que pour moi. Et lorsque je l’ai vu apparaître dans la salle avec ses joues rouges et ses petits yeux j’ai compris le réveil de la nuit. Après avoir touché son front je me suis posée la question fondamentale « Qu’est-ce que je fais si le thermomètre confirme? ». Lorsque j’étais petite j’ai rarement loupé les cours à cause de maladie. Et aujourd’hui, hormis mon ALD, j’ai rarement été arrêtè. J’essaye donc de suivre le même principe avec mes dragonnes.

Verdict du thermomètre sans appel puisque Daria était à 40°1. Le soucis avec mes dragonnes c’est qu’elles montent direct à 40° lorsqu’elles sont malades. Ce genre de température passant difficilement inaperçue je ne peux pas les mettre à l’école même si elles sont en forme. Ça m’est arrivée de tenter le coup, certaines fois aucun soucis et d’autres j’ai du filer à l’école le midi une fois l’effet du doliprane passé. Ce matin je décide de ne pas tenter le coup avec ses petits yeux et son manque de motivation je sens que ses premiers mots à la maîtresse seront « Je suis malade mais maman elle m’a quand même mit à l’école. ». Elle prend donc le chemin de chez nounou pour son plus grand bonheur, sous l’œil soupçonneus de Kenta qui n’aime pas partager SA nounou. Même si à la base c’était la nounou d’Aysa puis de Daria avant d’être celle de Kenta!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *